Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pcf nice nord

De quoi Hélène Geoffroy est-elle le nom ?

A quelques jours de choix importants pour l’avenir du Parti Socialiste et donc aussi pour l’espérance d’une alternative de gauche en France, je me permets de rappeler quelques éléments qui devraient, je l’espère, inciter les militants socialistes à bien peser leurs décision et à ne pas s’éloigner plus encore des rivages de la gauche et de ses valeurs.

Aujourd’hui plusieurs personnalités de ce Parti indiquent faire le choix de voir Hélène Geoffroy diriger leur organisation. En tant que responsable communiste, cette option me paraît dangereuse pour l’avenir de la gauche dans son ensemble. Si je ne suis pas socialiste, j’ai pu travailler notamment lors des dernières élections sénatoriales et départementales avec cette organisation. Dans un département comme les Alpes-Maritimes où le rapport gauche-droite nous est très défavorable, un partenariat avec la grande majorité des organisations de gauche dont le PS nous a permis d’affirmer notre présence au niveau départemental et ailleurs en France de reprendre des places d’élus à la droite et à son extrême. Rappelons aussi que ces alliances ont permis en 2020 de prendre ou reprendre d’importantes municipalités, de faire rentrer des élus communistes dans certaines majorités municipales pour la première fois depuis 1945 comme à Strasbourg avec des postes d’adjoints à la clé. Il ne s’agit pas évidemment d’une question de places mais bien d’orientations politiques à même de changer la vie de nos concitoyens.

Hors, tant sur la pratique que sur la stratégie, Hélène Geoffroy apparaît en rupture avec ces options et a toujours préféré les sirènes de la droite et de LREM. Maire de Vaulx-en-Velin depuis 2014, elle s’est emparée de la municipalité qui était à direction communiste en faisant alliance avec la droite au second tour contre le sortant PCF Bernard Genin. En 2020, c’est dès le premier tour qu’elle accueillera des candidats LR et LREM sur sa liste avec le soutien de Gérard Collomb pour assurer sa réélection. Elle siègera donc logiquement dans la majorité de ce dernier à la Métropole du Grand Lyon. Mais les principaux problèmes de cette personnalité politique ne sont pas les choix stratégiques mais bien les pratiques politiques. Celles-ci se trouvent d’ailleurs en total décalage avec certaines des affirmations et propositions qu’elle soumet aux socialistes dans sa motion « Debout les socialistes », ce qui démontre, s’il en était besoin, l’absence de toute colonne vertébrale idéologique et une personnalité marquée essentiellement par l’opportunisme. Un premier exemple : Parler de retrouver "les valeurs de la gauche" quand on dirige une municipalité avec la droite !

Sans être exhaustif, il m’est possible de rappeler quelques « faits d’armes » de cette édile.

  • Volonté d’annulation du Projet Chamarel d’habitations coopératives. Hélène Geoffroy devra finalement reculer devant la mobilisation exemplaire des habitants.
  • Fermeture du Centre Social « Le Monde Réel » dans le quartier populaire du Mas du Taureau qui jouait un rôle important d’éducation populaire.
  • Le maintien dans son équipe d’Ahmed Chekhab après des propos antisémites qui vaudront pourtant à ce dernier une exclusion du PS
  • Implication dans un conflit d’intérêts dans l’affaire Medialys quand elle nomme à un poste rémunéré, dans l’association qu’elle préside, le mari d’une de ses adjointes alors que l’association fait face à une forte baisse de ses ressources financières, que l’individu en question fait l’unanimité chez ses collègues pour son incompétence et que le poste créé spécialement pour lui n’a jamais été proposé en interne au employés.
  • Abandon du centre aquatique prévu par l’ancienne municipalité, dissolution du club d’athlétisme privant 150 enfants de la pratique de leur sport ...
  • Au niveau scolaire, mépris, absence totale de communication, désorganisation, employés municipaux maltraités, pagaille au périscolaire et inégalité entre quartiers, écoles laissées pour compte, dérogations non justifiées, fermeture de classe qui provoqueront la colère des enseignants, des parents d’élèves et des personnels municipaux qui manifesteront contre les décisions de la municipalité.
  • Une baisse des subventions accordées aux associations de près de 300 000 € entre 2015 et 2018.
  • Expulsion par la Police Municipale d’enfants sans toit d’une école quand en face de l'école Grand Clément il y a l'Hôtel du Nord, (dont l'achat par la municipalité de Mme Hélène Geoffroy a coûté 960.000€ en 2014), un bâtiment vide et laissé à l'abandon. Malheureusement sur Vaulx-en-Velin, il y a bien d'autres bâtiments et locaux vides et ces derniers pourraient offrir des solutions de logement.
  • Suppression de personnels municipaux y compris chez les titulaires.
  • Une passivité totale face à l’insécurité quand le PCF proposait que le dispositif de « Police de Sécurité du Quotidien » (refusé initialement par la municipalité) soit déployé, le déploiement d'un renfort (permanent) de Police nationale, le retour des éducatrices et éducateurs de rue, spécialisés dans la prévention de la délinquance, qui sont le dernier lien avec des jeunes souvent déscolarisés et déjà répertoriés par la justice.

Voici quelques exemples pour se rendre compte assez facilement ce que serait en fait le retour des « Hollandais » à la tête du PS. Une réelle dynamique de gauche dans ce pays ne pourra pas exister tant que certains continueront à prétendre contre toute évidence que le mandat de François Hollande a été un bon mandat et se refuseront à toute critique, ne clarifieront pas l’ambiguïté avec le Macronisme et tourneront le dos aux valeurs fondamentales de la gauche tout en ayant une visée hégémonique sur celle-ci. Je fais aujourd’hui confiance au militants du PS pour qu’ils reprennent, comme beaucoup d’entre eux l’ont déjà fait, une approche qui permettent la convergence avec les autres forces de gauche pour construire demain une alternative à la droite qu’elle soit celle d’Emmanuel Macron comme celle de Xavier Bertrand.

 

Philippe PELLEGRINI

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Bonjour très utile est très bien fait merci beaucoup pour cette article .
Répondre
P
Merci à toi !